2011 - Les énergies renouvelables offshore, une opportunité à saisir en Irlande

L’Irlande est depuis longtemps un pays fortement dépendant en matière d’énergie, et la crise financière qui la traverse actuellement est peut-être exactement le prétexte qu’elle cherchait pour essayer de se défaire de cette dépendance. Les objectifs énergétiques du Gouvernement irlandais se résument en trois points : sécurité de l’approvisionnement, compétitivité des coûts et protection de l’environnement.

Aujourd’hui, les principales sources d’énergie en Irlande sont des carburants importés : pétrole, charbon et gaz naturels. Cependant, la tendance de ces dernières années est à une baisse de l’utilisation du pétrole et du charbon, en faveur d’une augmentation de celle des gaz naturels et des énergies renouvelables. En matière de renouvelable, c’est l’éolien qui domine en Irlande, puisqu’il représente 39% du mix énergétique total du renouvelable en 2009. Ainsi, fin 2010, l’ensemble des fermes éoliennes terrestres connectées au réseau électrique irlandais représentait 1425 MW. De plus, l’objectif du Gouvernement irlandais pour ce type d’énergie est le plus ambitieux d’Europe : son ’National Renewable Energy Action Plan’ annonce pour 2020 un niveau de pénétration de l’éolien à 36,4% de la demande totale en électricité.

L’Irlande possède l’une des meilleures ressources en vent d’Europe, mais c’est au large de ses côtes que se trouvent ses plus importantes ressources. Et ces dernières ne se limitent pas au vent : les ressources accessibles en matière de vagues, en particulier sur la côte ouest, représentaient l’équivalent de 75% de la demande totale en électricité d’Irlande en 2006. Ces ressources sont les plus importantes d’Europe. L’Irlande possède en outre des ressources non négligeables en matière d’énergie marémotrice. D’ici 2020, le Gouvernement irlandais s’est fixé pour objectif d’installer une capacité de 500 MW de dispositifs de conversion de l’énergie houlomotrice et marémotrice, et de produire 12% de son électricité à partir d’éolien offshore.

L’Irlande a le potentiel de devenir une grande puissance mondiale exportatrice d’électricité. Elle a déjà entamé un processus de raccordement de son réseau électrique national avec celui d’autres pays, avec des projets locaux tels que l’ "East- West Interconnector" (avec le Royaume-Uni), qui suit celui avec le Nord de l’Ecosse ("Moyle Interconnector"), et des projets européens comme le "North Seas Countries’offshore grid initiative".

Au sommaire de ce document :

Résumé

Introduction

1. Le contexte général de l’énergie en Irlande
1.1. Consommation et mix énergétique général de l’Irlande
- Consommation et mix énergétique de l’énergie globale
- Les énergies renouvelables : l’éolien dépasse l’hydro-électrique et découvre son potentiel
1.2. Les stratégies énergétiques du Gouvernement pour le renouvelable
- Les défis majeurs des politiques de développement des énergies renouvelables
- Les directives européennes et le "National Renewable Action Plan" irlandais

2. L’énergie offshore
2.1. L’éolien offshore
- Rappel sur l’avancement technologique de l’éolien offshore
- Les stratégies du Gouvernement irlandais pour l’éolien offshore
- Les acteurs de la recherche, de l’industrie
2.2. L’énergie de l’océan
- Rappel sur l’état des technologies maritimes
- Stratégie du Gouvernement irlandais pour le développement des énergies maritimes
- Les acteurs de la recherche, de l’industrie

3. Les difficultés et perspectives de développement des énergies offshores
3.1. Problématique majeure : les raccordements au réseau et les lenteurs administratives
3.2. L’offshore : une piste de sortie de crise vers l’exportation, ou l’avènement d’une puissance verte européenne ?

Conclusion

Auteur : DE CAZENOVE Laetitia
Ambassade de France en Irlande - 42 pages - 1/05/2011

Téléchargez gratuitement ce rapport au format pdf ici

publié le 02/10/2015

haut de la page