Assistant de langue française, entre enseignement et découverte

Rencontre avec Sabrina, l’une des 60 assistantes de langue de la promotion 2014

A 23 ans, Sabrina est devenue, depuis septembre, assistante de langue française à Buncrana, dans le Donegal. Sa mission, enseigner et faire découvrir à ses élèves la langue et la culture française. Une tâche qui lui permet d’observer avec attention la vie de ce village de 7000 habitants sur la frontière entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord. Portrait de 6 mois d’échange.

« Le Donegal est un endroit merveilleux, probablement plus peuplé de moutons que d’êtres humains, mais dont le paysage est éblouissant ». La langue de Molière suffit à peine à rendre grâce aux paysages du nord de l’Irlande. Et pourtant c’est là, à raison de 12 heures par semaine, que Sabrina enseigne en français et apporte l’authenticité de sa langue et la richesse de sa culture.

JPEG - 52.2 ko
La petite ville de Buncrana dans le Donegal

« Je prépare toujours mes propres cours en étant sans cesse à l’affut des bonnes idées qui feront progresser mes élèves sans qu’ils ne perdent d’intérêts pour la langue et la culture française ». Diplômée de l’université Jean Moulin à Lyon, Sabrina souhaite devenir professeur en France. « Mais entre la théorie et la pratique, il y a une marge ».

C’est là qu’intervient le programme d’échange d’assistants de langue. Fondé en 1905 sous l’impulsion des gouvernements français, britanniques et allemands, ces programmes offrent l’opportunité à de jeunes étrangers âgés de 20 à 35 ans de vivre et travailler dans un pays étranger pendant une année scolaire. Au programme : enseignement de leur langue maternelle et partage de culture assuré !

JPEG - 4.3 Mo
La promo 2015 reçus à la Résidence de France

La France accueille ainsi chaque année plus de 4500 assistants de langues originaires de 46 pays. Depuis 1969, une soixantaine d’assistants français rejoignent les côtes de la verte Erin alors que 70 irlandais passent la Manche pour venir enseigner leur langue et leur culture.

Soutenus par les professeurs des écoles qui les accueillent, par leurs ministères et ambassades respectives, c’est l’occasion pour ces jeunes de donner une image différente à leurs classes, loin des clichés habituels. Et de laisser conclure Sabrina, « c’est parfait pour les futurs enseignants ainsi que pour ceux qui aiment voyager, partager leur culture et en découvrir une autre ».

Assistante depuis 6 mois, Sabrina découvre l'hospitalité irlandaise - JPEG

publié le 12/03/2015

haut de la page