Au primaire, une école qui bouge !

Bleuenn Morvan est la directrice de l’école primaire. Elle revient sur 5 ans passés sur le site de Foxrock

JPEG Bleuenn a vu de nombreux changements dans l’école depuis qu’elle y a pris ses fonctions de directrice en 2010. « Quand je suis arrivée ici il y a cinq ans, il y avait eu peu d’investissements dans le bâtiment et l’ameublement de l’école depuis de nombreuses années.

La rénovation de l’école primaire

J’ai mené un projet pour peindre une fresque murale colorée sur la face avant du bâtiment. Nous avons fait repeindre toutes les salles de classe. Nous avons remplacé les chaises, les tables et l’équipement obsolète. Nous avons à présent des écrans interactifs dans toutes les salles de classe et l’apprentissage sur iPad est mis à la disposition de tous les étudiants, chose impensable il y a encore cinq ans. »

JPEG - 41.6 ko
La fresque murale de l’école primaire

Le vivre-ensemble, un projet éducatif et citoyen

Interrogée sur les points forts de son temps au LFI à Foxrock, Bleuenn mentionne les projets « vivre ensemble » très réussis qui ont été conduits dans l’école. Sous sa direction, un système de parrains/filleuls a été mis en place, de sorte que les enfants plus âgés et les plus jeunes peuvent apprendre à se connaître les uns les autres et faire des activités et du sport ensemble, notamment lors de la Journée du sport. L’école a des réunions hebdomadaires de représentants d’élèves : Des délégués élus dans chaque classe du CP au CM2.

Les enfants participent ainsi aux prises de décision dans l’école et proposent des règles et des règlements pour l’école. « Il est très important que les enfants travaillent de concert avec la direction de l’école : s’ils prennent part à l’élaboration des règles de la vie scolaire, ils sont plus susceptibles de les comprendre et de les respecter par la suite. »

Elle souligne à ce sujet le succès récent de la « Charte de la récréation » développée avec le soutien des délégués. Nous mettons maintenant davantage l’accent sur les projets inter-classes. Un nouveau projet a vu le jour en 2015 avec le lancement du rôle de « médiateur de cour », où des élèves de CE2/CM1/CM2 prennent ce rôle chaque jour pour échanger avec les autres enfants et régler les petits conflits, une initiative qui a été un grand succès.

JPEG - 44.9 ko
Un élève "médiateur-citoyen" pendant les récrés

Enseignement musical avec la chorale

Un autre point fort pour Bleuenn est le projet chorale. « Je suis contente d’avoir assisté à l’évolution du projet chorale dans l’école. Les enfants ont travaillé sur ce projet toute l’année avec M. Adam, le professeur de musique, et répété durant nos réunions mensuelles. Point remarquable ici : chaque enfant de l’école participe et nous produisons un CD à la fin de l’année pour chacun d’entre eux. »

Bleuenn est très heureuse qu’en septembre 2014 l’établissement primaire du LFI ait pu être officiellement reconnu comme une “Section Internationale”. C’était la première école dans le réseau primaire européen AEFE à recevoir un tel qualificatif. Ceci est une réussite exceptionnelle au sein du réseau mondial de l’AEFE.

Une coopération avec les partenaires locaux

Le LFI travaille également en étroite collaboration avec les communautés locales en coopérant sur une base quotidienne avec ses écoles partenaires, Holly Park Girls National School et Holly Park Boys National School, et les élèves du LFI participent à des activités organisées par Holly Park et aux cérémonies de communion ou de confirmation. Ce partenariat a également permis d’établir des liens avec le GAA, avec la Mairie de Dun Laoghaire, le projet des écoles vertes, l’Autorité de la sécurité routière (RSA) et avec la police irlandaise (la Garda). L’école est très fière d’avoir obtenu son troisième drapeau vert cette année pour le thème de l’eau.

JPEG - 25.3 ko
Le LFI, une Green School

Bleuenn quittera l’Irlande avec un pincement au cœur à l’été 2015. C’est un pays dont les habitants l’ont accueillie, elle et sa famille, si chaleureusement. « Après 13 années passées à l’étranger, je suis bien sûr heureuse d’avoir cette opportunité de rentrer à la maison pour prendre mon nouveau poste à Auray dans le Morbihan. Mes trois fils découvriront la France pour la première fois puisqu’il n’y ont jamais vécu.

Mais ce sera difficile de partir. « Je quitte l’école avec le sentiment d’une mission accomplie mais je m’en rends compte qu’il y a toujours plus à faire. Le LFI est en constante évolution. J’ai apprécié de travailler avec une remarquable équipe de professeurs dynamiques, qui inventent de nouveaux projets passionnants chaque année, et des équipes périscolaire et administrative qui sont dévouées aux enfants et dont les membres sont tous impliqués dans la vie et l’évolution de cette école. Le LFI va me manquer ! »

publié le 17/06/2015

haut de la page