COP 21 : l’enseignement supérieur se mobilise

Dans la perspective du sommet climat Paris 2015, les universités françaises se mobilisent ! Découvrez certaines de leurs actions.

Imaginé par des étudiantes en Master 2 « Management de l’Environnement des Collectivités et des Entreprises » de l’Université Paris Diderot, l’appel à initiatives lancé par la Conférence des Présidents d’Université à l’action dans le domaine climatique a été entendu.

Tour d’horizon de quelques projets entrepris par les universités françaises.

Université de Lyon

Consultation citoyenne sur le changement climatique local

L’Université de Lyon réalise à l’échelle territoriale une consultation citoyenne sur le thème du changement climatique, étape préalable à une recherche participative approfondie. Cette consultation est réalisée en écho avec la prochaine COP21 et avec l’étude de préfiguration d’un observatoire climatique local (EPOC – soutenue par le Labex Intelligences des Mondes Urbains et le Grand Lyon).

Université Paris sud

Laboratoire d’Excellence en Biodiversité, Agroécosystèmes, Société, Climat (BASC)

De nombreuses études nationales et internationales démontrent qu’il est nécessaire de prendre des mesures urgentes contre la dégradation des écosystèmes. L’augmentation de la production agricole a exercé de très fortes tensions sur les milieux naturels et la biodiversité. Ce projet de recherche s’inscrit dans la nécessité de mesurer l’impact environnemental de l’activité humaine pour freiner les dérèglements qu’elle occasionne. Le Laboratoire d’Excellence BASC de l’Université Paris Sud sera un acteur clé dans la formation et l’élaboration d’innovations sociales pour la réforme de la société, des institutions et de l’économie.

Université Paris XIII

Preuve et développement durable

En matière de développement durable règne l’incertitude scientifique. Les principales difficultés rencontrées par les juristes résident dans des questions de preuve. Cette preuve scientifique et cette preuve juridique viennent perturber les repères des juristes (législateurs, juges et chercheurs). Il faut donc repenser les liens du droit et du développement durable sous l’angle des questions probatoires amenant les juristes à travailler avec les représentants des sciences humaines tels que les philosophes et les représentants des sciences dures.

Sciences po

MUCOP21

La semaine « Changement environnemental et société », sur le Campus euro-latino-américain de Sciences Po à Poitiers, a pour principal objectif de favoriser l’émergence d’innovations pratiques, locales, politiques, sociales, culturelles, scientifiques et technologiques. Elle sera l’occasion d’encourager une démarche de sensibilisation, de mobilisation et d’implication citoyenne, notamment de la jeunesse, attendue par de nombreux acteurs.

JPEG

Université de Nanterre

Plan d’action Energie de l’université Paris Ouest Nanterre la Défense – 2015

Le « Plan d’Action Energie » engagé par l’Université de Paris Ouest Nanterre la Défense est un schéma directeur de transition énergétique et écologique de l’université pour les 15 prochaines années. Par une approche globale (aménagements durables, usages des locaux, biodiversité…), le PAE a pour ambition de faire de l’université Paris Ouest Nanterre la Défense, une université en pointe dans la mise en œuvre opérationnelle de la politique de transition énergétique et écologique du pays, incluant une large concertation avec les acteurs internes et externes (Plan climat énergie territorial, territoire à énergie positive pour la croissance verte, ….).

JPEG

Université de Nouvelle-Calédonie

Climat et maladies infectieuses en Océanie

Les virus transmis par les moustiques (dengue, chikungunya, zika, Ross river,…) et la leptospirose constituent des pathologies infectieuses d’importance majeure en santé publique dans les pays et territoires insulaires du Pacifique (PICTs). Elles sont également, en tant que maladies à forte composante environnementale à vecteur ou réservoir animal, sous une forte influence, directe ou indirecte, du climat. En s’appuyant sur la modélisation des effets du changement climatique dans les différents PICTs, l’Université de Nouvelle-Calédonie ambitionne d’évaluer l’impact indirect du changement climatique sur le poids que constitueront ces maladies infectieuses pour les population de ces pays et territoires insulaires.

JPEG

Assocation de la Fondation Étudiante pour la ville (AFEV)

Ateliers développement durable

Le projet Kaps de l’AFEV repose sur un principe simple : une colocation étudiante installée généralement dans un quartier populaire, reliée à un projet social mené avec et pour les habitants de ce quartier. L’objectif de l’action est de créer du lien social au sein du quartier. Le projet est mené en lien avec la Maison de quartier de la Challe, le bailleur social Efidis et l’association Amicale des Locataires, autour du thème du développement durable, et notamment du le tri sélectif et de l’échange de services, puisque ces besoins ont été identifiés sur le quartier. Plusieurs ateliers sont mis en place : nettoyages de quartier, initiation au tri sélectif, aux éco- gestes sur la consommation d’énergie et d’eau, trocante, atelier cuisine, sortie cueillette de fruits et légumes. L’idée étant que par la suite les habitants deviennent eux-mêmes des acteurs de sensibilisation auprès de leurs proches.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les actualités de la Conférence des Présidents d’Université.

On peut noter également la création et le développement des masters spécialisés sur le climat et l’environnement :

Université de Versailles

Master Interaction Climat-Environnement et Télédétection

Université Pierre et Marie Curie

Master spécialité océan, atmosphère, climat et observation spatiale

Ecole des ponts Paris Tech

Master Océan, Atmosphère, Climat et Observations Spatiales

publié le 17/04/2015

haut de la page