Un centre pour les énergies marines à Cork !

Samedi 11 juillet 2015, le Premier Ministre irlandais, Enda Kenny a inauguré le nouveau bâtiment “Beaufort” à Cork, près du National Maritime College of Ireland.

Ce centre rassemble sur 4700 m² les plus grandes infrastructures irlandaises de recherche dans le domaine des énergies marines, dont plusieurs bassins de simulation de vagues extrêmes.

135 personnes devraient à terme y travailler dans le cadre du cluster MAREI (Marine Renewable Energy Ireland) et du LIR National Ocean Test Facility, soutenus par Science Foundation Ireland et regroupant des établissements publics et privés.

JPEG - 178.6 ko
Inauguration par le Taoiseach, Enda Kenny

JPEG

Une collaboration française et européenne

Les compétences irlandaises dans le domaine des énergies marines sont reconnues internationalement et les centres de recherche français ont développé des collaborations importantes avec l’Irlande.

Cette collaboration s’opère particulièrement dans le cadre des programmes européens, avec les projets MARINA (Evaluation of multipurpose platforms for marine renewable energy doté de 8.7 M€) et MARINET (Marine Research Infrastructure Network for Emerging Energy Tehnologies doté de 9.9 M€) associant l’Ecole Centrale Nantes, l’IFREMER et University College Cork).
En 2013, DCNS a racheté l’entreprise irlandaise OpenHydro, spécialisée dans les hydroliennes.

L’inauguration s’est déroulée dans le cadre du premier festival maritime, Seafest, dont la thématique portait sur l’exploitation des produits de la mer. Ce festival a attiré un large public intéressé par les expositions et les conférences.

JPEG

Plusieurs ministres ont participé à l’événement et à l’inauguration du bâtiment Beaufort, dont ceux en charge de l’agriculture et de la mer (M. Simon Coveney), de l’énergie (M. Alex White) ou de l’environnement (M. Paudie Coffey).

JPEG - 112.8 ko
Discours du Taoiseach, M. Enda Kenny T.D.

La France, premier partenaire scientifique de l’Irlande pour les énergies marines

Les laboratoires français sont parmi les principaux partenaires des irlandais dans le domaine des énergies marines.

L’IFREMERest un des premiers collaborateurs du Marine Institute avec de nombreux projets dans le domaine de l’aquaculture, la pêche ou l’environnement.

Les universités de Brest, Paris 6, Cork, Galwaycoopèrent aussi en compagnie d’entreprises françaises et irlandaises sur des sujets comme les biofuels, le changement climatique ou la surveillance côtière.

La France et l’Irlande construisent des collaborations dans les sciences de la mer à l’échelle européenne, pour les flottes océanographiques (projet EURO-FLEETS au niveau européen) ou les observatoires (projet EURO-ARGO).

Une coopération renforcée

Plus récemment, suite à la « déclaration de Galway » sur la coopération pour l’océan atlantique, signée le 24 mai 2013 entre l’Union Européenne, le Canada et les Etats-Unis, de nouveaux projets ont vu le jour dans le cadre d’un partenariat plus large. Par exemple, le programme Horizon 2020 vient de retenir le projet AORAC-SA (Atlantic Ocean Research Alliance Support Action), coordonné par le Marine Institute en association avec l’IFREMER et des partenaires européens, américains et canadiens.

M. l'Ambassadeur et le ministre irlandais aux affaires européennes Dara Murphy - JPEG

publié le 28/07/2015

haut de la page