Innovation et Entrepreunariat, visite à Nova UCD

S.E. Monsieur l’Ambassadeur de France en Irlande, qui était accompagné de la directrice du bureau UBIFRANCE de Dublin et de l’attaché de coopération scientifique, s’est rendu ce jeudi 12 juin au centre NovaUCD de l’University College Dublin (UCD). Il y a rencontré notamment Orla Feely, Vice-Présidente ’Recherche, Innovation, Impact’, Ciaran O’Beirne, le directeur de l’incubateur NovaUCD, Nicola Mitchell, une entrepreneure hébergée à UCD qui dirige une start-up dans le secteur agroalimentaire en relation étroite avec la France et trois responsables de grands centres de recherches interdisciplinaires mis en place au sein de l’université, Mark O’Malley, Joe Carthy et Brian Caulfield.

Fondé en octobre 2003 sous la forme d’un partenariat public-privé, NovaUCD est une pépinière d’entreprises disposant de ses propres locaux : l’objectif était d’accompagner chercheurs et entrepreneurs dans la commercialisation de produits, procédés ou services innovants développés au sein des centres de recherche de l’université, en les aidant à trouver des partenaires industriels ou commerciaux. Quelques chiffres après dix ans de fonctionnement : 445 inventions déclarées, 242 projets ainsi soutenus, 30 start-up créées, 81 licences d’exploitation des résultats, plus de 2500 emplois cofinancés à ce jour et 1200 autres d’ici 2016, plus de 6 millions d’Euros de contrats signés entre UCD et les entreprises abritées par NovaUCD.

JPEG - 174 ko
Orla Feely, Vice-Présidente ’Recherche, Innovation, Impact’, Joe Carthy , directeur du centre de recherche en informatique, Ciaran O’Beirne, le directeur de l’incubateur NovaUCD et Nicola Mitchell, entrepreneure dans le domaine agroalimentaire


Fondée en 1854, University College Dublin, qui a formé à ce jour la moitié des premiers ministres irlandais, joue un rôle de premier plan dans les relations scientifiques franco-irlandaises. Ainsi la France est le 3e partenaire en termes de collaborations de recherche, après le Royaume-Uni et l’Allemagne et 4e en termes de co-publications internationales, après le Royaume-Uni, l’Allemagne et les Etats-Unis. UCD est également très présente dans le programme franco-irlandais de soutien à la mobilité des chercheurs ’Ulysses’ : elle est la première université irlandaise en nombre de projets de recherche conjoints financés. L’université accueille par ailleurs plusieurs chercheurs français dans les domaines aussi variés que les énergies marines, la chimie, la biologie, le droit ou la cyber-sécurité pour ne donner que quelques exemples. Les partenariats avec des entreprises françaises sont également très nombreux, parmi lesquelles Servier, EDF, ou Alstom pour n’en citer que trois.

Cette visite a notamment été l’occasion de proposer une réflexion stratégique pour déceler les axes de nouveaux partenariats, surtout dans les domaines de la recherche environnementale, énergétique et informatique. Dans ce dernier domaine, le bureau commercial Ubifrance invitera notamment dix starts-up françaises à assister au ’Web Summit’, un salon qui est devenu un grand rendez-vous mondial, organisé à Dublin début novembre.

publié le 24/11/2016

haut de la page