Introduction du Mémorial France-Irlande par le président de la République française François Hollande [en]

Introduction du Mémorial France-Irlande par le président de la République française François Hollande pour l’inauguration le 13 Novembre 2016 au cimetière de Glasnevin.

PNG

Aujourd’hui, la France et l’Irlande sont réunies dans le souvenir du sang versé ensemble pour la liberté. Ce monument que nous inaugurons est le symbole de la mémoire partagée entre nos deux pays et le témoignage de l’hommage de la France aux Irlandaises et Irlandais qui se sont sacrifiés pour elle.

Aujourd’hui, nous retrouvons le souvenir de cette fraternité d’armes que nos aînés ont partagée dans les guerres du siècle dernier, à l’occasion du centenaire de la bataille de la Somme que nous avons commémoré en rendant hommage aux plus de 200 000 Irlandais venus du monde entier, engagés dans la Grande Guerre.

C’est une fierté pour la France de venir inaugurer un monument offert à ses amis irlandais en mémoire du sacrifice de leurs filles et fils. Confiée à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, cette œuvre est le résultat d’une réflexion artistique et mémorielle conduite par de jeunes étudiants, devenus passeurs de mémoire entre la France et l’Irlande, et fidèles au souhait du maréchal Foch de voir « les générations à venir [ne jamais oublier] les morts héroïques irlandais ».

Elle traduit aussi la volonté patrimoniale du ministère français de la Défense d’inscrire dans l’éternité de la pierre le message de reconnaissance et d’amitié de la France envers ses alliés et amis d’hier et d’aujourd’hui.

J’avais à cœur que cette cérémonie ait lieu le dimanche du souvenir, jour au cours duquel les Irlandaises et les Irlandais se rassemblent. En France, le 11 novembre, journée d’hommage à tous les morts pour la France, est aussi l’occasion d’avoir une pensée pour toutes celles et tous ceux qui sont venus du monde entier pour combattre sur nos terres.

Aujourd’hui, autour de ce monument, nous adressons à nos amis irlandais un message de profond remerciement et d’éternel souvenir.

François Hollande

publié le 07/11/2016

haut de la page