L’écrivain John Banville reçoit le 1er prix des Ambassadeurs de la Francophonie

Pour sa première édition, le jury du Prix des Ambassadeurs de la Francophonie en Irlande, a l’honneur de décerner cette récompense à M. John Banville pour son roman "Ancient lights" , récemment traduit en français sous le titre "La lumière des étoiles mortes".

Le Prix des Ambassadeurs de la Francophonie en Irlande récompense un auteur irlandais dont l’ouvrage a été récemment traduit en français, et qui contribue à transmettre les valeurs clé défendues par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

JPEG

La cérémonie s’est tenue le mardi 12 avril à 16h30 à la National Library à Dublin.

Après que Mr. Rachid Seghrouchni, Premier Secrétaire à l’Ambassade du Maroc a présenté la Francophonie et l’OIF, Son Excellence Mme Marie-Claude Meylan, Ambassadeur de Suisse en Irlande a expliqué à l’audience l’origine et la création de ce prix littéraire, ainsi que les raisons qui ont poussé le jury d’ambassadeur à leur choix parmis les 6 auteurs nominés.

“La poésie, la richesse du language, le tiraillement entre imagination et réalité, la cavalcade de parfums nous ont tous séduits. Ce qui aurait pu êtreune odyssée psychologique compliquée est au final, et de façon assez surprenante, facilement accessible. Les choses sont simplement ce qu’elles paraissent être à la surface.
En lisant ce roman, la langue et le style m’ont donné l’impression d’être devant une collection de tableaux. Livre ce livre fut pour moi comme marcher dans les salles d’une gallerie d’art.”

JPEG

Le prix de 1500€ a été remis à John Banville par les ambassades et représentations diplomatiques des 20 pays suivants, tous membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie : Autriche, Belgique, Bulgarie, Canada, Chypre, Croatie, Égypte, Émirats Arabes Unis, Estonie, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Maroc, Pologne, Roumanie, Suisse, Ukraine.

JPEG (c) Arthur Carron

Son Excellence M. Patrick O’Connor, ancien ambassadeur d’Irlande en France et au Maroc, représentant de Literature Ireland (ex- Ireland Literature Exchange), a ensuite présenté l’agence Literature Ireland et son rôle dans la promotion de la littérature irlandaise à l’étranger. Il a remis un prix à Mme Michèle Albaret-Maatsch, traductrice du roman : un stage de 3 semaines offert par Literature Ireland.

JPEG

publié le 15/04/2016

haut de la page