La Légion d’Honneur : ses origines et son histoire [en]

La 13 novembre, à l’occasion de l’inauguration du Mémorial France-Irlande, Secrétaire d’État chargé des anciens Combattants et de la Mémoire, remettra la Légion d’Honneur à trois anciens combattants de la Seconde guerre mondiale : Albert Sutton, James Moore, et Jack Allshire.

La Légion d’honneur est la plus haute distinction française pour les mérites civils et militaires remise au nom de Président de la République.

JPEG

Elle a été créé le 19 mai 1802 par le premier consul Napoléon Bonaparte comme «  la récompense des mérites éminents acquis au service de la nation soit à titre civil, soit sous les armes ».

L’ordre est divisé entre cinq grades d’importance croissante : Chevalier, Officier, Commandeur, Grand Officier et Grand-Croix. La médaille est une double étoile à cinq branches surmontée d’une branche de chêne et de laurier. L’obvers présente une allégorie de la république. Le revers arbore deux drapeaux tricolores entourés du slogan de l’ordre : « honneur et patrie ».

Après que la révolution Française ait balayé les anciens privilèges, ordres et titres honorifiques et suite à une décennie de conflits militaires et d’instabilité politique, Napoléon voulut restaurer un système de récompense compréhensif et respectueux de l’égalité entre les citoyens qui pourrait :

  • Réconcilier les Français épuisés par dix ans d’instabilité politique et de conflits militaires.
  • Fédérer autour d’un idéal commun : l’honneur individuel et l’honneur national
  • Unir le courage des militaires aux talents des civils, comme le symbole fort d’un Etat puissant et unifié.

La légion d’honneur réaffirme les principes de la révolution : pas de privilèges, ni d’exemptions, ni de rétributions, mais la reconnaissance du seul mérite individuel acquis et non transmis.

A l’origine, Napoléon décorait « ses soldats et ses savant » avec un taux de militaire décoré d’environ environ 75%. Sous Napoléon III, la Légion d’honneur a commencé à devenir plus représentative de la société Français et de l’activité socio-économique du pays.

Depuis ce temps, la Légion d’Honneur a continué à s’adapter afin de refléter les évolutions de la société avec, aujourd’hui, l’exigence d’une stricte parité ainsi que le lancement de la procédure d’initiative citoyenne qui permet à tous individus de proposer un citoyen méritant pour l’Ordre. Chaque année, environ 3000 Français et 400 étrangers sont décorés.

Pour plus d’information, visitez le site official de la grande chancellerie de la Légion d’Honneur : http://www.legiondhonneur.fr

publié le 07/11/2016

haut de la page