La recherche s’échauffe contre le climat !

La France s’engage activement dans la lutte contre le réchauffement climatique.

La conférence de Paris sur les changements climatiques (COP 21) représente une opportunité unique de trouver un accord ambitieux sur la réduction des gaz à effet de serre et la transition énergétique.

JPEG

A cet effet, l’enseignement supérieur et la recherche s’engagent dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Un effort collectif

Huit laboratoires de recherche, dont six franciliens, se sont regroupés sous le nom de Labex L-IPSL (IPSL - Institut Pierre-Simon Laplace), dans l’objectif d’étudier au mieux le changement climatique. Créé dans les années 1990, il est sous la tutelle de six établissements d’enseignement supérieur et de plusieurs organismes de recherche publics, dont le CNRS et l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD).

GIF

Le projet affiche trois ambitions principales :

- L’accélération de la recherche dans quelques directions clé, pour mieux anticiper l’ampleur du changement climatique à venir.
- L’amélioration des actions d’éducation et de sensibilisation au changement climatique pour le grand public
- Faire le lien entre les activités les plus innovantes de l’IPSL et les entreprises, pour les pousser à prendre toute leur part dans la lutte contre le changement climatique.

JPEG

Des masters d’excellence dans le domaine environnemental

L’Ecole nationale des ponts et chaussées, un des plus anciens établissements d’enseignement supérieur français, propose un master Océan, Atmosphère, Climat et Observations spatiales (OACOS), en partenariat avec l’Université Pierre et Marie Curie, l’Ecole normale supérieure, l’Ecole Polytechnique, l’ENSTA ParisTech.

Cette formation prestigieuse et d’excellence est à la pointe de la compréhension du climat, de l’océanographie physique et des mécanismes atmosphériques. Les étudiants sont ainsi formés à prévoir les changements climatiques et se voient proposer des débouchés très variés, allant de la recherche publique aux entreprises spatiales, en passant par les grandes entreprises (banques, assurances, énergéticiens…).

Pour plus d’informations : http://www.enpc.fr/node/2130

PNG

publié le 17/04/2015

haut de la page