Lancement du réseau des chercheurs irlandais alumni

Le réseau des Alumni chercheurs, le "France-Ireland Research Alumni Network", vise à développer et renforcer les liens de collaboration entre les chercheurs français et irlandais.

H.E. Jean-Pierre Thébault, Ambassador to France - JPEG Le 15 juin dernier, S.E. l’Ambassadeur de France en Irlande a reçu dans la Résidence de France des chercheurs irlandais qui ont étudié ou travaillé en France. Une quarantaine de chercheurs, représentant la plupart des universités irlandaises, s’étaient déplacés pour assister au lancement du réseau, le France-Ireland Research Network.

Ces chercheurs-alumni ont été encouragés à continuer les collaborations avec les équipes françaises, en prenant appui sur les services proposés par l’Ambassade, d’élargir ou de renouveler leurs partenariats si besoin en prenant contact avec les équipes d’excellence françaises (Labex, notamment), de candidater aux programmes européens avec des laboratoires français, de développer des projets de thèses en cotutelle avec des écoles doctorales françaises, de mettre en place de nouveaux accords pour des doubles diplômesavec des établissements d’enseignement supérieur français et d’assurer la promotion de la plateforme FranceAlumniauprès de leurs étudiants qui sont passés par la France.

Les participants à cette réunion constituent un échantillon représentatif de la diversité des partenariats franco-irlandais. Quelques indicateurs témoignent de la richesse de cette coopération franco-irlandaise. En plus des co-publications scientifiques (pour lesquelles la France est 4eme derrière le Royaume Uni, les Etats-Unis et l’Allemagne) et des spécificités dans certains domaines (agronomie, sciences de la mer), on peut noter les participations communes aux programmes européens. Pour Horizon 2020, à ce jour, 170 projets communs ont été financés (avec 245 millions d’euros de subventions). Ils impliquent près de 600 participants français ou irlandais. 41% des participations irlandaises se font dans des projets avec un partenaire français. Dans l’autre sens, 12% des participations françaises se font dans des projets avec un partenaire irlandais.

publié le 30/06/2016

haut de la page