Le 92ème régiment d’infanterie [en]

Le 92ème régiment d’infanterie, dernier héritier des brigades irlandaises de l’armée Française, participera en cette qualité à la cérémonie.

Le 92ème régiment d’infanterie

JPEG

Le 92ème RI est un régiment d’infanterie de l’Armée de Terre, aujourd’hui basé à Clermont-Ferrand. Il est composé de 1200 hommes et femmes.

C’est le dernier régiment français héritier direct de l’un des régiments irlandais incorporés dans l’armée française en 1697. Plusieurs régiments avaient suivi le roi Jacques II dans son exil, à Saint-Germain-en-Laye. Le Régiment de Walsh en faisait partie. Pendant près d’un siècle, ce sont plus de 5 régiments irlandais qui ont constitué la célèbre Brigade Irlandaise et certaines sources estiment que ce sont peut-être plusieurs centaines de milliers d’Irlandais qui ont ainsi servi dans l’armée française, s’illustrant notamment lors de la célèbre bataille de Fontenoy (1745), mais aussi au sein du corps expéditionnaire français envoyé en soutien des insurgés américains. Des unités de Walsh ont fait partie de cette épopée liant déjà la France, l’Irlande et les Etats-Unis.

En 1791, le régiment fut renommé 92ème régiment de ligne, nom qu’il perdit et reprit par la suite, alors que d’autres unités lui étaient incorporées. En 1855, ce « régiment irlandais » fusionna avec le 17ème régiment d’infanterie légère pour devenir définitivement le 92ème régiment d’infanterie de ligne.

Depuis 1791, le régiment a pris part à des batailles marquantes de l’histoire de France, comme celles d’Austerlitz (1805), de Waterloo (1815), de la Marne (1914), de Verdun et de la Somme (1916) ou encore de la Résistance en Auvergne (1944).

Aujourd’hui basé à Clermont Ferrand, le régiment « Auvergne » est mobilisé tant sur les théâtres d’opération extérieures que pour assurer la sécurité intérieure.

La participation de son drapeau avec une garde d’honneur, emmenés par le chef de corps le Lieutenant-colonel Rosier, à l’inauguration du Mémorial France-Irlande, qui rend hommage aux Irlandais qui se sont portés volontaires en nombre pour la défense de la liberté et de la France, en 1870-1871, en 1914-1918 et en 1939-1945, est l’occasion de rappeler le lien humain étroit et la communauté de valeurs entre les deux pays.

Lien supplémentaire fort, en septembre 1916 le 92ème RI se trouvait engagé dans la Somme, autour du village de Chaulnes, à quelques kilomètres des villages de Ginchy et Guillemont où était engagée au même moment la 16ème division irlandaise.

publié le 08/11/2016

haut de la page