Loos-en-Gohelle, une ville pilote du développement durable

Loos-en-Gohelle, ville de 7000 habitants, se mobilise depuis 15 ans en faveur d’une économie verte

La ville de Loos-en-Gohelle, située dans le département du Pas-de-Calais, se tourne vers l’économie verte. C’est un paradoxe pour cette ancienne cité minière longtemps habituée aux rejets toxiques émanant des mines !

La commune est même citée en exemple par le grand économiste américain Jérémy Rifkin car elle sert de ville-pilote au développement durable depuis une quinzaine d’années.

Le maire de la ville, Jean-François Caron, a fait ce pari auquel sont associés les habitants de la commune. Différentes activités sont ainsi organisées afin de sensibiliser la population aux questions écologiques. "C’est très important d’avoir des opérations où les habitants peuvent être actifs. Le développement durable doit être désirable, et pour être désirable, il faut qu’il soit approprié, il faut qu’on ait envie de demain", a expliqué le maire au journaliste de France 3 l’ayant interrogé.

Mais la stratégie de la commune est avant tout dirigée vers l’emploi dans l’une des villes les plus pauvres de France, touchée de plein fouet par le chômage (qui s’élève à 18%). 250 emplois verts ont ainsi été créés, notamment dans le secteur de l’écoconstruction. Jean François Caron a fait rénover les anciennes maisons de mineurs afin de les rendre éco-compatibles. Résultat, les factures énergétiques ont chuté et ont même été divisées par dix !

Loos-en-Gohelle symbolise ainsi la symbiose entre écologie et emploi, alors que les deux secteurs sont souvent opposés.

Pour en savoir plus

publié le 16/07/2015

haut de la page