Mont Saint-Michel : objectif big data

Dans le cadre de sa commission Kavadenn (qui signifie "découvertes") , l’association des cadres bretons à Paris mène une campagne-tremplin : Agissons pour la renaissance "hors les murs" du Mont-Saint-Michel, dont l’objectif vise à faire de ce monument le plus grand objet connecté du monde, pour financer sa restauration, grâce aux données Big data.

Destinée à dépasser des frontières paratechnologiques, cette expérimentation a vocation à bâtir un modèle transposable à d’autres sites du patrimoine transatlantique (phares, fortifications portuaires, inukshuks...).

JPEG

A l’instar des scintillements de la cathédrale de Cologne, des œuvres d’art animées pourraient être projetées sur l’édifice à raison de deux à cinq minutes par heure. Les particuliers pourraient ainsi acheter des secondes d’animation personnalisées pour faire, par exemple, une demande en mariage. L’installation serait financée par un club de mécènes.

Idées et coups de cœur peuvent être communiquées à : contact@cadres-bretons.org

Pour en savoir plus :

PDF - 688.7 ko
Agissons pour la renaissance du Mont Saint Michel (PDF - 688.7 Ko)

publié le 16/02/2015

haut de la page