Naissance

POUR FACILITER VOS DÉMARCHES, INCRIVEZ-VOUS AU CONSULAT !

Mon enfant est-il français ?


  • L’enfant né en Irlande d’au moins un parent français est français (article 18 du Code civil)
  • L’enfant né d’un parent français et d’un parent irlandais a la double nationalité franco-irlandaise.

Le lien de filiation est-il établi ?


Si les parents ne sont pas mariés :

  • La simple désignation de la mère dans l’acte de naissance suffit à établir la filiation maternelle.
  • La filiation paternelle est établie si le père est « déclarant » (informant) dans l’acte de naissance irlandais et a donc signé l’acte. Si le père n’a pas signé l’acte, il pourra reconnaître l’enfant devant les autorités françaises.

    Si les parents sont mariés :

  • La filiation à l’égard du père marié à la mère de l’enfant est automatique.

Transcription de l’acte de naissance


Pour que votre enfant puisse faire valoir sa qualité de Français, son acte de naissance irlandais doit être transcrit dans les registres de l’état civil français.

  • Liste des documents à fournir :
    PDF - 237.3 ko
  • Formulaire :
    PDF - 14.9 ko
    Formulaire de demande de transcription d’acte de naissance (PDF, 14,9 Ko)

    Le cas échéant :

  • Déclaration conjointe de choix de nom dûment remplie et signée par les deux parents
  • Une enveloppe « Registered Post » pré-timbrée et libellée à vos nom et adresse si vous souhaitez recevoir votre livret de famille par la poste.

Choix de nom


  • si la transcription concerne votre premier enfant commun
  • né à partir du 1er janvier 2005
  • si les filiations maternelle et paternelle ont été établies au plus tard le jour de la déclaration de naissance ou simultanément après

    Les parents peuvent choisir l’un des noms de famille suivant :

    -  nom du père (attribué par défaut en l’absence de choix de nom)
    -  nom de la mère
    -  nom du père suivi du nom de la mère
    -  nom de la mère suivi du nom du père

    Le nom choisi pour le premier enfant commun du couple vaudra pour les autres enfants communs à naître de ce couple. Ce choix de nom est irrévocable.

    La déclaration conjointe de choix de nom doit être souscrite lors de la demande de transcription ET avant les 3 ans de l’enfant.

publié le 22/07/2016

haut de la page