Parlement des enfants - XVIIIème session

Le 8 juin 2013, à l’occasion de la 18ème session du Parlement des enfants, 577 délégués juniors scolarisés en CM2 ont passé une journée au palais Bourbon.

JPEG

Pour la première fois, à l’invitation de la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Madame Hélène Conway-Mouret, onze enfants issus du réseau de nos écoles à l’étranger participaient à l’événement. Scolarisé à l’école française de Dublin, Quentin Lambolez a représenté l’Europe du Nord, la 3ème circonscription des Français de l’étranger.

JPEG

Depuis 1994, le Parlement des enfants rassemble chaque année 577 élèves élus par leurs camarades de classe pour représenter l’ensemble des circonscriptions législatives : celles de France métropolitaine et des Outre-Mer mais aussi, depuis leur création en 2012, des 11 circonscriptions des Français établis hors de France.
Organisée par l’Assemblée nationale, le ministère de l’Éducation nationale, l’AEFE et la Mission laïque française (MLF), cet événement s’est déroulé sous la présidence de Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale.

Un programme parlementaire bien rempli…

Les 577 délégués juniors se sont d’abord réunis en salles de commission pour discuter des quatre propositions de loi qui avaient été sélectionnées par un jury national début mai. Après ces délibérations, séance dans l’hémicycle !
JPEG
Siégeant à la place du député de leur circonscription, les élèves ont ainsi fait in situ l’expérience du travail parlementaire en séance publique. À l’instar de leurs aînés qui, par leurs questions, contrôlent l’action du gouvernement, des élèves se sont adressés aux deux ministres présents aux côtés de Claude Bartolone :

- le ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon,

- la ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret.

Quatre délégués juniors se sont ensuite exprimés à la tribune, devant le perchoir du président de l’Assemblée nationale. Comme le font les rapporteurs des commissions, ils ont défendu les propositions de lois inscrites à l’ordre du jour avant qu’elles ne soient soumises au vote.

Recueillant 269 voix, c’est la proposition de loi n° 3 présentée par les élèves de la classe de CM2 du groupe scolaire Teina-Mahu de Tubuai (Iles Australes, Polynésie française) qui a été adoptée : elle vise à prévenir les faits de violence et de discrimination au sein des établissements scolaires et à aider les élèves qui en sont victimes.
De gauche à droite : Axelle Lemaire, Quentin Lambolez, Hélène Conway-Mouret - JPEG

A l’issue de la séance, un goûter a été offert par la ministre Conway-Mouret aux enfants des circonscriptions des Français de l’étranger en présence des députés Axelle Lemaire, Pouria Amirshahi, Philip Cordery, Pierre-Yves Le Borgn’ et Thierry Mariani ainsi que la directrice de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger, Anne-Marie Descôtes, le directeur de la Mission laïque française, Jean-Christophe Deberre et le directeur des Français à l’étranger et de l’administration consulaire, François Saint-Paul.

De gauche à droite : Axelle Lemaire, Quentin Lambolez, Hélène Conway-Mouret

En savoir plus :

- Site du Parlement des enfants

- Site de l’Assemblée nationale : présentation, vidéos, kit pédagogique... sur le Parlement des enfants.

- Article sur le site d’Hélène Conway-Mouret

publié le 17/06/2013

haut de la page