Premier appel à propositions pour l’accès aux infrastructures européennes JERICO-Next (TNA)

Le projet H2020 JERICO-NEXT, lancé en 2015, vient d’ouvrir son premier appel à propositions pour que scientifiques et ingénieurs puissent bénéficier d’infrastructures de haute qualité.

JPEG
Cet appel représente l’occasion unique pour les scientifiques et les ingénieurs, de profiter d’infrastructures de haute qualité, instrumentées et interconnectées, opérant dans les zones côtières et maritimes pour effectuer des recherches et/ou des essais.

L’Irlande (Marine Institute), la France (l’IFREMER et le CNRS) et treize autres partenaires participent au projet JERICO-NEXT, financé par le programme européen H2020, qui prend la suite de JERICO (projet du 7ème PCRDT). Lancé en 2015, pour une durée de quatre ans, il réunit des partenaires publics et privés et veut permettre le développement, l’utilisation et la mise en réseau d’infrastructures de recherche. Il vise à faciliter l’accès des chercheurs et des ingénieurs aux grands équipements scientifiques, comme les « Ferrybox », les « fixes platforms » y compris les observatoires câblés, les flottes de drones et les navires de pêche dans les zones côtières et maritimes européennes. Il permet de plus l’accès à des laboratoires de recherche (métrologie…) ainsi qu’à certains types spécifiques d’équipements. Il offre aux acteurs des secteurs privé et public, l’accès transnational aux grandes infrastructures de recherche dans le domaine de l’observation côtière.

Pour plus d’informations, voir ici.

publié le 12/05/2016

haut de la page