Un Prix Nobel à Trinity College Dublin : Jean-Marie Lehn

JPEG
A l’occasion de la venue de Jean-Marie Lehn à Trinity College Dublin, organisée en partenariat avec l’Ambassade de France en Irlande, Trinity College et University College Dublin organisent une série de rencontres avec de jeunes chercheurs issus de leur Département de Chimie respectif et portant sur leurs sujets de recherche. Le Département de Chimie de Trinity College Dublin, dans le cadre de ses "Cocker Lectures", accueillera Jean-Marie Lehn pour une conférence ouverte au public.

JPEGJean-Marie Lehn est un chimiste français, co-lauréat en 1987 du Prix Nobel de Chimie avec Donald Cram et Charles Perdersen pour leurs travaux sur la synthèse des cryptands. Il fut l’un des pionniers de la chimie supramoléculaire. Il est aujourd’hui professeur émérite à l’Institut de Science et d’Ingénierie Supramoléculaires de l’Université de Strasbourg, et professeur honoraire au Collège de France.

Cocker Lecture :
"From Matter to Life : Chemistry ? Chemistry !" ("De la matière à la vie : la chimie ? La chimie !")
le 3 juillet, à 18h30, au Trinity Biomedical Sciences Institute (TBSI)
Tercentenary Hall
152-160 Pearse Street
Trinity College Dublin

Résumé : L’évolution de l’univers a engendré une complexification de la matière qui s’est assemblée d’elle-même, se transformant ainsi en matière vivante puis pensante. Matière animée ou inerte, organismes vivants, matériaux, tous sont constitués de molécules et d’ensembles organisés, eux-mêmes produits de l’interaction de ces molécules entre elles. La chimie fait le lien entre les molécules issues de la matière inerte et les constructions moléculaires extrêmement complexes qui composent les êtres vivants. La chimie moléculaire a développé un ensemble efficace de méthodes afin de créer des molécules toujours plus complexes. La chimie supramoléculaire, elle, vise à contrôler la formation d’entités moléculaires au niveau des points d’interaction entre les molécules qui en forment la base. Pour obtenir un ensemble d’entités moléculaires à l’architecture déterminée, il est nécessaire de traiter l’information à un tel niveau via une sorte de programmation moléculaire. Ce faisant on peut faire le lien entre la chimie et la science de l’information. L’univers de la chimie s’étend à toutes les entités et transformations possibles de la matière moléculaire, au sein desquelles celles qui se réalisent bel et bien dans la nature ne représentent qu’un monde parmi tous les autres attendant d’être créés. Seront présentées des considérations conceptuelles sur la chimie et la science en général.

L’évènement est gratuit, sur présentation du ticket obtenu au département de chimie de Trinity College Dublin
Contact : Jill Galvin 01-8961726, email : galvinji@tcd.ie
JPEG PNG

publié le 28/06/2012

haut de la page