Vétéran d’Omaha Beach, Michael d’Alton reçoit la Légion d’Honneur

"Hitler devait être arrêté"

A 93 ans, Michael d’Alton n’a rien oublié des raisons de son engagement dans la Royal Navy en 1942. Né à Dublin en 1921, Michael venait de terminer des études en économie de la construction lorsqu’il s’est engagé pour "stopper Hitler".

JPEG

Commandant en second d’un véhicule de débarquement de type LCT 796 sur Omaha Beach le Jour J, la mission de Michael était d’importance: amener au plus près des combats les tanks et leurs équipes pour que l’opération Overlord soit un succès.

JPEG

JPEG

JPEG

"Le plus difficile était d’essayer d’amener la barge sur la plage sans percuter les autres barges. Ça en appelait au bon sens marin" explique le désormais Chevalier de la Légion d’Honneur.

JPEG

JPEG

Reçu sur le pont de la Somme, un ravitailleur français venu exprès faire une escale à Dublin pour l’occasion, Michael a été décoré par M. l’Ambassadeur Jean-Pierre Thébault lors d’une cérémonie en présence de représentants de l’armée irlandaise, de membres du conseil municipal de la ville de Dublin, de membres du Corps Diplomatique, d’anciens vétérans et de sa famille et ses proches.

JPEG

En uniforme et avec tous les honneurs dus à son action, les marins présents sur la Somme ont rendu hommage au courage de Michael d’Alton qui a accepté la décoration "à la seule condition que l’on comprenne qu’elle ne lui était pas destinée personnellement mais qu’elle commémorait le courage des dizaines de milliers de soldats alliés qui ont servi lors du Jour J".

JPEG

Published on 09/02/2015

top of the page